Rénovation

Les étapes d’acquisition d’un nouvel immobilier

immobilier
Written by brmg-admin

Vous habitez ou possédez le même appartement depuis des années de cela. Aujourd’hui, vous voulez changer de décor, voire même de changer d’immobilier. Dans cette idée, vous avez commencé à faire des économies, pour acheter un nouveau logement.

Désormais, vous vous sentez paré à placer votre argent dans un achat appartement neuf, pour y vivre ou pour investir. Toutefois, la question des étapes à suivre est primordiale, si vous souhaitez réussir dans votre projet. En effet, acquérir un nouveau logement implique d’adopter des démarches très strictes. Sans cela, vous risquez de perdre à la fois, du temps, de l’énergie et de l’argent. Pour vous aider dans votre plan, voici un exemple d’itinéraire à suivre lors de votre achat d’appartement neuf.

Fixer le budget d’investissement

Généralement, c’est la plus complexe des étapes mais pourtant la plus importante. Effectivement, la réalisation de cette étape nécessite de prendre en compte plusieurs facteurs et procédés juridiques. De ce fait, le faire soi-même n’est pas toujours aisé, et agit même sur la faculté d’emprunt. Toutefois, l’acquisition d’un nouveau bien immobilier offre quelques bénéfices non-négligeables.

Avantages de l’achat d’un bien immobilier neuf

L’état neuf de l’immobilier facilite son acquisition.

En d’autres termes, il est plus facile de calculer les tarifs d’acquisitions d’une nouvelle habitation, vu qu’il n’a pas besoin de budget de rénovation pour embellir l’immobilier.

De plus, de nos jours on distingue beaucoup de méthodes d’aide pour diminuer vos frais d’achat.

Soyez systématique et adoptez une méthode bien pratique. Commencez par vous poser les questions adéquates telles que : possédez-vous un apport personnel ?, avez-vous la faculté de profiter des allègements financiers ?, pourquoi vous voulez acheter ?…

Une fois que vous avez les réponses, vous pouvez lancer votre étape d’évaluation de budget.

Particularités 2018

En 2018, l’achat d’un immobilier neuf est très avantageuse pour les acquéreurs. En dépit de la hausse continuelle du tarif de l’immobilier neuf, précisément dans les grandes villes, la situation reste propice pour les acheteurs. Même si cette élévation continue pendant la première moitié de 2018, singulièrement dans les grandes cités, ceux qui veulent acheter un immobilier neuf pour placer leur argent, sont favorisés. Les taux de crédit sont moindres, suivant l’image moyenne de 1,49 %, toutes périodes confondues en mars, proposée par le baromètre Crédit Immobilier CSA.

Instantanément, la commission d’assurance conseille aux acheteurs de signer un contrat d’assurance, avec une entreprise qui leur permet de faire des économies. Le renouvellement de la loi Pinel et du Prêt à Taux Zéro (PTZ), et l’installation de la loi Habitation 2018 aident l’acquisition pour un placement locatif.

Une acquisition nouvelle en guise de bon placement

L’acquisition d’un logement neuf, présente de multiples bénéfices. A commencer par les différentes aides admissibles précitées ci-dessus. De ce fait, projeter d’acheter une habitation sur le plan, dans l’image d’une planification nouvel immeuble (Vente en l’Etat de Futur Achèvement ou VEFA), avance des petits frais de notaire (2 à 3 %, par rapport à une moyenne de 6 à 8 % dans le prédécesseur).

Par ailleurs, vous bénéficiez aussi d’une habitation qui peut être relativement arrangée selon vos désirs, et une assurance s’il y a présence de malfaçon pendant une durée de 10 ans (garantie décennale).

Partir en quête du nouveau logement

Avant toute chose, vous devez prendre note de vos différentes conditions géographiques (voisinage des écoles, du centre-ville, des boutiques…, et des particularités de votre futur bien immobilier (dimensions minimales, nombre de chambres, nécessité d’une véranda ou d’un balcon, utilité d’un ascenseur…). Une fois que vous avez effectué ces tâches, vous pouvez vous lancer dans la recherche proprement dite, de votre futur logement neuf.

Il est possible que vous ayez déjà une idée précise de la ville, ou même du quartier où vous désirez faire un placement. Mais pour autant, ne fermez pas la porte aux nouvelles aubaines, et à une prospection géographique plus large. Il se peut que vous trouviez l’immobilier neuf de vos rêves, ailleurs que prévu.

Astuces de recherches

Ne vous limitez pas à une seule méthode de recherche. Soyez ouvert à de nouveaux procédés. Peu importe que ce soit du bouche à oreille, ou une recherche sur Internet, du moment que vous atteignez votre but. Alors, pour hâter votre trouvaille d’immobilier neuf, veillez à suivre instantanément ce conseil.

Demander l’aide d’un professionnel

Un professionnel d’aide en achat appartement neuf, est celui qui maîtrise en perfection ce domaine, et tous ses alentours. C’est pourquoi, si vous voulez réellement réussir, n’hésitez pas à trouver le professionnel qui convient à vos besoins, attentes et moyens.

Authentifier l’accord de réservation

Ça y est ! Après toutes ces étapes, vous avez fini par trouver le logement neuf idéal. Maintenant, il est temps de symboliser votre bail.

Achat sur le plan

Si vous faites une acquisition sur le plan, c’est-à-dire que vous achetez une maison avec des travaux en cours, alors vous achetez en VEFA. Pour matérialiser votre acquisition, il vous faut parapher un contrat de réservation, avant de parapher l’accord final devant le notaire. Celui-ci est composé du contrat de réservation, des schémas de l’appartement, le résumé de la totalité des apports existants, l’état des risques naturels et technologiques (ERNT), le plan global de la démarche et hypothétiquement le plan des caves. Comme son nom l’indique, cet accord vous cautionne à acquérir le logement visé.

Logement déjà édifié

Dans le cas où vous achetez un immeuble déjà bâti, l’avancement de votre projet est quelque peu différent, car les immeubles sont déjà à portée de main. Avec votre promoteur, vous devez signer un accord de vente et un versement avant le paraphe d’un ultime contrat au-devant du notaire.

Dans les deux cas, un délai de 10 jours est mis à votre disposition, pour vous permettre de réfléchir et de renoncer, si le désir vous en vient.

Monter le fichier d’investissement

Ce module nécessite le suivi de nombreuses contraintes juridiques. Si vous voulez le faire correctement, il vous faut demander l’aide d’un expert. Ce dernier pourra vous conseiller dans ce procédé de placement.

Faire l’accord devant le notaire

Le contrat final doit être paraphé en la présence d’un notaire, dans les 4 à 6 mois après la réservation. S’il s’agit d’une acquisition en avant-première pendant l’époque de pré-vente, ce sursis peut être augmenté de 2 à 3 mois. C’est cette démarche qui conclut la vente.

Il est à préciser que pour l’acquisition sur plan, les versements sont faits à chaque stade de l’édification. A cela, un programme est confirmé entre le promoteur et l’acheteur suivant les règles imposées par la loi.

Recevoir les clés de l’appartement

Désormais, vous avez votre nouveau chez-vous. Ne tardez pas à penser à l’étape suivante de votre projet. Entre-temps, vous disposez d’un mois pour aviser d’hypothétiques cas de non-conformité, de défauts d’édification visibles ou non….

 

 

S'il vous plaît noter ça

A propos de l'auteur

brmg-admin

Laisser un commentaire